Condamné à un mois ferme pour injures publiques: Mamadou Ibra Kane démissionne de la présidence du CDEPS( conseil des diffuseurs et éditeurs de presse du Sénégal)

ACTUALITES AU SENEGAL DU JOUR Actualités nationales

Mamadou Ibra Kane n’est plus le Président du Conseil des Diffuseurs et Éditeurs de Presse du Sénégal (CDEPS). Ce dernier a démissionné de son poste de Président de cette association de presse après avoir été condamné vendredi 18 mars 2022 à un mois de prison ferme et à payer une amende d’UN MILLION de FRANCS (1 000 000 FCFA) pour injures publiques contre un de ses anciens employés. 

Ainsi, le Patron du Groupe de Presse AFRICOME SA éditeur de « Stades » et « Sunu Lamb » constatant qu’un « délinquant ne peut diriger le patronat de la presse » a tout bonnement décidé de démissionner du CDEPS. 

« Condamné au pénal comme un vulgaire délinquant, je dois défendre mon nom et l’honneur de ma famille. Pour cela, je vais intenter toutes les actions légales nécessaires. Aussi, ma condamnation au pénal me dénie aujourd’hui toute légitimité morale de diriger le patronat de la presse. C’est pourquoi, je démissionne de mon poste de Président du Conseil des Diffuseurs et Éditeurs de Presse du Sénégal (CDEPS). Les médias sénégalais sont actuellement confrontés à de grands défis, qui posent le problème même de leur survie, et je ne voudrais en aucun cas polluer la lutte pour une presse libre et indépendante », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire