img empty - Colère des Propriétaires de Terrains après le passage des Bulldozers à Diassap pour l'installation d'un marché aux poissons
Home Thies actualites senegal Colère des Propriétaires de Terrains après le passage des Bulldozers à Diassap pour l’installation d’un marché aux poissons
Thies actualites senegal - 2 décembre 2021

Colère des Propriétaires de Terrains après le passage des Bulldozers à Diassap pour l’installation d’un marché aux poissons

Colère des Propriétaires de Terrains sis Diassap Thiès après le passage des Bulldozers

C’est avec déception et surprise que Souleymane NDIAYE, Gora WADE, Emmanuel NDIONE, Pierre DIOP tous propriétaires de parcelles situées au village de Diassap  sont restés impuissants devant  la furie de s bulldozers, détruisant arbres  et constructions, sur leur passage. Les impactés totalement pris de court  par les événements, se rendent à l’évidence de l’installation d’un marché aux poissons, devenu d’utilité publique pour la mairie.

 A en croire Mme NDIAYE sœur  de Souleymane, « ce qui s’est passé est inqualifiable et récuse la procédure d’expropriation, qu’elle juge « illégale. »Le mur de clôture du verger  d’un hectare est  démoli et livré aux quatre vents.

Le sieur NDIAYE  avait déjà  engagé de grosses dépenses pour l’achat du  verger, soit  23 millions de Fcfa avec un bail en bonne et due forme avec le   branchement d’électricité pour un million de francs. C’est  au moment d’installer le réseau hydraulique qu’on lui avait demandé  d’arrêter les travaux  et que l’Etat avait besoin du  site pour la construction d’un marché aux poissons et que la propriété de son jeune frère avait empiété la route.  Les autorités lui avaient même proposé à la préfecture, « un dédommagement, pour un montant  de 8 millions de francs qu’elle a jugé dérisoire, pour cette  parcelle achetée à 23 millions. » Faute de ne pas s’être entendus que, « les pourparlers  étaient reportés sine die », jusqu’ au jour de la démolition.  

Bref, les populations concernées qui ne démordent pas,  sollicitent l’arbitrage  du préfet, pour l’arrêt des terrassement , l’ouverture de négociations,  et des dédommagements.

Ils se disent outrés par  la suite des concertations, tenues en présence de l’autorité administrative et de  l’honorable député,  Elène TINE.

En tout cas, les impactés disent ne pas s’opposer à ce projet d’utilité publique mais exige  la poursuite des concertations, ainsi que  le respect de la procédure  en la matière…

Laisser un commentaire

Check Also

Ousmane Diop Alerte (Yewwi Askan wi) “Sunu Yeungeulé, Dina len Door ba Yew len”

La Période Post électorale s’anime dans la capitale du Rail. hormis le…