Cheikh yerim Seck
Home Actualités à Thiès Cheikh Yérim Seck échappe momentanément à la prison mais…….
Actualités à Thiès - 17 juin 2020

Cheikh Yérim Seck échappe momentanément à la prison mais…….

Le  procureur  n’a pas été suivi dans son réquisitoire !

Après 2 nuits passées à la gendarmerie de Thionk, le célèbre journaliste Cheikh Yérim Seck a été présenté au doyen des juges, qui a décidé  de le placer sous contrôle judiciaire.

Cheikh Yérim Seck n’a rien nié de ses propos, « totalement assumés et avec responsabilité » selon son avocat, Maître Mamadou Gueye Mbow. Pourtant, « le procureur  n’a pas été suivi dans son réquisitoire. »

 En effet, ce dernier  voulait un mandat de dépôt, pour les délits de « diffusion de fausses nouvelles et outrage à agent dans l’exercice de ses fonctions », pour des propos tenus au cours d’une émission à 7 TV. 

« La  bataille vient juste de commencer, nous sommes prêts à tout ! » 

Ces délits étant rejetés par Cheikh Yérim Seck devant le juge d’instruction du 1er cabinet, une enquête a été ouverte.

Cependant, comme le précise son avocat, « Cheikh Yérim Seck n’est pas allé en prison parce que le juge a estimé qu’il est sénégalais, qu’il ne peut pas s’échapper et a des garanties de représentation. »

Il est néanmoins conscient et le dit, que «  la bataille vient juste  de commencer, et que son client  donnera ses preuves au moment opportun en protégeant ses sources. » Avec  détermination il ajoutera : « Nous sommes prêts à tout ! »

Une grande mobilisation des professionnels de la presse

Pour ce résultat, les patrons de presse et les syndicats, avec  à leur tête le Sympics, ont réussi l’union sacrée et ont obtenu gain de cause.

Aux niveaux national et international, l’opinion concède à Cheikh Yérim Seck le droit de ne pas livrer ses sources. Mais ce qui pose  problème, c’est pourquoi le code de la presse attend depuis 3 ans une mise en application par les arrêtés attendus.

Ce qui est par contre rassurant, c’est la confiance qui renaît en la justice, car le juge n’a pas suivi le procureur dans son réquisitoire.

La liberté de la presse et  la démocratie, ne peuvent s’exercer qu’avec une justice équitable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Meurtre au croisement Saly: Un mécanicien mortellement poignardé

Dans la nuit du 23 au 24 septembre, Dakaractu Mbour un cas de meurtre survenu vers 00 heur…