ceremonie de remises de semences 845x475 - Cérémonie de remises de semences fourragères aux éleveurs (Projet « Dund ak kéew bi »)
Home A la une à Thiès Cérémonie de remises de semences fourragères aux éleveurs (Projet « Dund ak kéew bi »)
A la une à Thiès - 15 juillet 2020

Cérémonie de remises de semences fourragères aux éleveurs (Projet « Dund ak kéew bi »)

Le projet « Dund ak kéew bi »: Gouvernance locale pour l’adaptation et la résilience aux changements climatiques vise à renforcer les capacités d’adaptation et de résilience aux changements climatiques de 06 communes du Plateau de Thiès(Fandène – Chérif Lô – Notto Diobass – Tassète – Sindia – Diass).

De ce fait, les communes sont insuffisamment outillées afin de gérer de façon adéquate et durable l’environnement et les ressources naturelles, quoique cette compétence leur ait été transférée par la loi 96-07 du 22 mars 1996 portant transfert des compétences à transférer aux régions, aux communes et aux collectivités territoriales. Les élus locaux et les populations sont accompagnés par le GRAIM, SUCO et Réseau Environnement afin d’assurer une bonne gouvernance environnementale locale. Ils sont appuyés techniquement dans le développement et l’utilisation d’outils de management environnemental et dans la mise en œuvre d’actions d’adaptation et d’atténuation des changements climatiques. La concertation est favorisée avec les différents acteurs présents dans la zone d’intervention afin de renforcer la cohérence des actions mises en œuvre. Les populations sont sensibilisées aux impacts des changements climatiques et formées dans l’application d’initiatives et de solutions durables afin de faire face aux changements climatiques. Les compétences des femmes et des jeunes sont particulièrement mises à profit et leur participation à la gouvernance environnementale est renforcée.

Le projet est financé par leMinistère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du gouvernement du Québec et s’inscrit dans le cadre du Programme de coopération climatique internationale (PCCI), un programme québécois financé par le Fonds vert mis en place par ledit Ministère. Le PCCI vise, notamment, à contribuer aux efforts d’adaptation aux impacts des changements climatiques, principalement au moyen de transferts technologiques et du renforcement des capacités, afin de favoriser un développement durable.

Ce projet vise à ce que :

  • La Gouvernance environnementale locale soit améliorée par la mise en place de processus participatifs de planification et de gestion territoriale visant particulièrement les femmes et les jeunes.
  • Les communes soient capable à mettre en œuvre des mesures d’adaptation aux changements climatiques de façon concertée et intersectorielle (société civile, secteur privé, secteur académique) renforcées.
  • La résilience de l’environnement physique soit améliorée.

Dans le cadre de la mise en œuvre de « Dund ak keew bi », le GRAIM et ses partenaires SUCO et Réseau Environnement ont accordé une importance à l’adaptation et à la résilience de l’activité de l’élevage aux changements climatiques.

Des formations ont été fournies aux éleveurs plus un appui à la production de fourrage.

C’est dans ce contexte que s’organise la présente cérémonie de mise à disposition d’1tonne 100 de semences fourragères au profil de Deux cent quinze (215) éleveurs des six (6) communes du projet (Fandène – Chérif Lô – Notto Diobass – Tassète – Sindia – Diass).

L’objectif dela cérémonie de remise de l’appui en semences fourragères est de permettre aux participants de saisir les enjeux et les objectifs de l’appui du projet « Dund ak kéew bi »aux éleveurs afin de susciter leur collaboration et leur participation à la mise en œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Célébration journée mondiale des handicapés, Tivaouane, pas en reste

 A l’instar des autres villes du Sénégal, les personnes vivantes …