capacite des acteurs du commerce - Capacité des acteurs du commerce sur les marchés à terme. Le Ministre du Commerce à Thiès
Home Thies actualites senegal Capacité des acteurs du commerce sur les marchés à terme. Le Ministre du Commerce à Thiès
Thies actualites senegal - 5 août 2021

Capacité des acteurs du commerce sur les marchés à terme. Le Ministre du Commerce à Thiès

Eu égards aux interventions pertinentes des techniciens, producteurs, commerçants et Chambres Consulaires, impliqués dans la réflexion sur la transformation et la commercialisation des productions agricoles, Aminata Assome DIATTA et ses collaborateurs ont pris bonne note.

La ministre s’est félicitée de la participation des chambres de commerce qui doivent jouer un rôle éminemment majeur, réunissant producteurs, commerçants. En ce qui concerne les propositions relatives à la transformation, elle estime qu’elles méritent d’être examinées même si elle pense qu’elles sont du ressort du secteur privé et que, « souvent , on demande énormément de choses à l’Etat , alors que ce n’est pas à lui de transformer et de vendre, mais étant le ressort exclusif du privé. » Néanmoins, la ministre a rassuré que gouvernement sera toujours à leurs côtés pour les accompagner et créer à un cadre propice.

A son avis, ce sont les acteurs du secteur privé de s’auto –saisir de certaines questions, et y apporter une réponse sérieuse, d’autant plus qu’il y’a des retombées économiques. A ce titre, elle a fortement exhorté les acteurs de l’interprofession, mais également dans leur secteur d’opérateurs économiques, à s’investir dans les maillons de la chaîne des valeurs, « pour créer une forte valeur ajoutée des différentes productions agricoles. »

A l’attention du gouverneur de région, Mouhamadou Moustapha NDAW, elle affirme que les marchés, à terme sont les solutions aux problèmes de commercialisation des productions agricoles. Enfin, la ministre indexe un raccourci : l’agriculture est un secteur –phare, pour ne pas dire un principal facteur qui pourra conduire le Sénégal vers l’émergence, mais s’empresse d’ajouter « qu’on ne peut pas parler d’industrialisation sans avoir une forte production. »

Laisser un commentaire

Check Also

Remerciant énormément Idrissa Seck, Yankhoba Diattara verse de chaudes larmes (Session Budgétaire)

Remerciant énormément Idrissa Seck, Yankhoba Diattara verse de chaudes larmes (Session Bud…