105 vues

BOEING 737 MAX : Un autre problème DÉTECTÉ

Pour remettre en service l’appareil 737 MAX, Boeing doit d’abord remplir cinq (5) nouvelles exigences établies par l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), dont une liée à la fonction de pilote automatique, rapporte Bloomberg se référant à ses propres sources. L’une d’entre elles concerne notamment la fonction de pilote automatique de l’aéronef. Elle n’a pas été abordée auparavant comme potentiellement problématique, a tenu à préciser Bloomberg.

L’AESA a envoyé sa liste d’exigences à la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis et à Boeing, les exhortant à ne pas les dévoiler. La FAA n’ayant pas discuté publiquement les détails des changements demandés,  «il est donc difficile de savoir si les exigences de l’AESA sont très différentes et si elles augmenteraient considérablement le coût et le temps nécessaires pour remettre le Max en place», nuance Bloomberg.



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*