677 vues

« Attaque contre Habib Kane par des comédiens ». Armand Diouf répond à Jules Dramé et l’accuse…

Armand Diouf

« Attaque contre Habib Kane Président du réseau d’appui pour le développement de Thies  par des comédiens ». Armand Diouf répond au président de l’Arcot, Jules Dramé et l’accuse d’être à la base de la décadence du festival du rail.

Suite à la sortie de Jules Dramé président ARCOT Thiès, le coordonnateur du Réseau d’appui pour le développement de Thiès, Armand Diouf a réagi  et donné sa version des faits, qui dédouane son président Habib Kane.

Pour lui, ce dernier n’a jamais refusé de les recevoir. Il y a juste que « leur structure fonctionne selon des normes qui font qu’il faut passer par lui avant d’aller au président, et Jules Dramé semble avoir un problème d’égo ou d’orgueil à ce niveau.»

Armand Diouf se dit alors « surpris et déçu », car « c’est à cause sa gestion douteuse qui dure depuis 10 ans que les bâilleurs ont cessé de contribuer, d’où cette situation catastrophique que lui-même déplore en tant qu’acteur culturel. »

Ce qu’il faut retenir de la sortie d’Armand Diouf, c’est qu’Habib Kane est « un mécène indépendant, soucieux du développement de la ville et qui finance librement les projets de son choix, avec son argent propre et pas les deniers publics. »

 Jules Dramé et Armand Diouf sont cependant d’accord sur deux choses : le Festival du rail doit survivre, et les autorités en charge de la culture ne soutiennent pas le secteur.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*