AIBD - AIBD : Les agents en charge de la sécurité de l’aéroport en mouvement d’humeur
Home A la une à Thiès AIBD : Les agents en charge de la sécurité de l’aéroport en mouvement d’humeur
A la une à Thiès - 11 août 2020

AIBD : Les agents en charge de la sécurité de l’aéroport en mouvement d’humeur

Les agents de Teranga Sûreté aéroportuaire, la société spécialisée dans l’application des mesures de sûreté pour les compagnies aériennes et chargée des opérations de contrôle d’accès et de circulation, des bagages, sécurité et intervention d’urgence… sont en mouvement d’humeur. Ces derniers, arborant des brassards rouges, ont investi le terrain, ce mardi, pour réclamer de meilleures conditions de travail note Senego

“Une entreprise qui ne soucie pas de son personnel, qui continue de promouvoir la médiocrité. Nous faisons de la sûreté mais nous avons des contrats de commerçants, c’est à dire nous sommes dans la convention du commerce. Nous sommes dans une entreprise où il faut avoir un parent (haut placé) pour avoir des responsabilités”, a dénoncé le collège des délégués dans un communiqué.

Le coordinateur principal, accusé !

Les agents accusent leur coordinateur principal qui, à les en croire, leur impose son fils au niveau des opérations de la prestation compagnie Air Sénégal. “Nous avons de misérables salaires, ce qui peut pousser les agents à la corruption. C’est un danger pour la sûreté aéroportuaire. Nous faisons 12h de service et peinons à avoir de quoi manger”, révèle-t-on dans le document de presse.

Les représentants du personnel toujours mis à l’écart et jamais consultés

D’après eux, les représentants du personnel ne sont pas consultés pour des questions qui nécessitent le point de vue des délégués. “Déjà, ils sont entrain de menacer les membres du personnel qui ont adhéré au syndicat. Nous avons décidé de porter le brassard rouge pour avertir. Nous voulons leur dire que s’ils ne font rien nous allons passer à la vitesse supérieure, nous n’écartons pas d’arrêter le service et dites-vous que ce sont des pertes de milliards pour l’Etat. Nous sommes vulnérables et facile à corrompre parce que nous sommes mal payés avec des conditions déplorables”, alertent les agents de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cotisations mensuelles du parti APR: Macky Sall traite ses responsables de « pingres »

Le  chef du parti Alliance pour le République (Apr), Macky Sall  a tenu u…