TO 845x475 - Affaire  Tobène : les 21 prévenus bénéficient d'une liberté provisoire  en attendant le verdict final le 26 Aout
Home A la une à Thiès Affaire Tobène : les 21 prévenus bénéficient d’une liberté provisoire en attendant le verdict final le 26 Aout
A la une à Thiès - 21 août 2020

Affaire Tobène : les 21 prévenus bénéficient d’une liberté provisoire en attendant le verdict final le 26 Aout

Le tribunal des flagrants délits de thiès a renvoyé le délibéré des 21 prévenus dans l’affaire de la spoliation foncière à Tobène. Le président du tribunal va fixer le sort des 21 détenus le 26 Aout prochain après les avoir accordé la liberté provisoire à l’ensemble des prévenus.

TOB 3 1024x461 - Affaire  Tobène : les 21 prévenus bénéficient d'une liberté provisoire  en attendant le verdict final le 26 Aout

En effet ces prévenus ont comparu ce matin devant le tribunal des flagrants délits de Thiès pour répondre des chefs d’actions diverses, de rassemblement interdit, de coups et blessures à des agents dans leur exercice et d’incitation à la rébellion, lors d’une manifestation des populations de Tobène qui ont dit non à la spoliation foncière de leurs champs.

Des chefs qui sont balayés d’un revers de la main par l’ensemble de prévenu devant la barre. Mamadou Touré et compagnie ont nié les faits et disent ne  se mêler  de prêt  ni loin à cette affaire. Questionné par le président un par un, personne n’a lâché une information pouvant les incriminer, ils ont nié en bloc.

Des comportements qui ont poussé le procureur à dire dans son réquisitoire que ces prévenus ne sont pas dignes de  bonne foi et pour les intimider, il leur annonce que leur stratégie de défense ne peut en aucun moment prospérer.

D’après le procureur ces accusions existent car,  des hommes de tenus ont été blessés et d’ailleurs les certificats médicaux accompagnés de 20 à 25 jours d’indisponibilité le prouve. «  Il faut dire la vérité. Vous avez été présents sur les lieux. Cette situation ne doit pas se gérer par la violence seul le dialogue est la solution et il doit être privilégié » a-t-il mentionné.

Ainsi, il a demandé au tribunal de relaxer l’ensemble des prévenus excepté Cheikh Fall retenu pour incitation à la rébellion en le requalifiant de provocation et attroupement  non armée, et le condamner à une peine d’emprisonnement laissé à l’appréciation du président.

La défense assurée par de jeunes avocats et appuyée par Me Houreichi Ba, Me Assane Ndiomba Ndiaye et Me Souleymane  Diallo Amnistie a demandé tout bonnement la relaxe pure et simple de leur client. D’après elle, le tribunal ne dispose pas de preuves pour pouvoir accuser leurs clients. Toujours d’après les avocats, ce qui urge c’est de voir comment régler le problème du foncier au Sénégal pour que jamais une telle chose ne se reproduit

Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Don de Sang : En collaboration avec Thiès Solidarité, les Etudiants de L’université renflouent la banque de Sang

En collaboration avec Thiès Solidarité, les Etudiants de L’universit&e…