389 vues

Affaire Aida Diallo. La Déclaration Du vénéré Khalif Général Des Mourides Serigne Mountakha Mbacké

Serigne Mountakha Mbacké

Déclaration Du Khalif Général Des Mourides Serigne Mountakha Mbacké

Déclaration du Khalife Général des mourides

Face à ce qui ressemble étrangement à une rébellion satanique de la part de l’ex épouse de Cheikh Béthio Thioune Aïda Diallo, le Khalife Général des mourides ne fait pas seulement un rappel à l’ordre, c’est une menace d’exclusion de la confrérie qui est brandie.

On devrait en fait parler « d’auto exclusion », car le mouride est d’abord pour lui « un musulman qui se conforme à la tradition prophétique et lorsqu’on est disciple de quelqu’un qui se faisait appeler « Abdoulahi Wa Khadimou Rassoul» (esclave de Dieu et serviteur du Prophète PSL),  on ne peut pas sortir des règles immuables édictées par l’Islam.»

Pour le Khalife Général des mourides Serigne Mountakha Bachir Mbacké, son devoir de musulman avant que d’être le représentant  de Serigne Touba est de  « d’indiquer la voie tracée par Lui, de par les actes posés, ses discours et ses écrits. »

« Quant aux égarés », ajoute t-il, « je laisse à Dieu le soin de décider de leur sort », mais personne ne peut ternir la réputation des mourides ou saper les bases de la  confrérie. »

Connaissant la retenue qui caractérise le langage des mourides, la fermeté du ton malgré tout euphémique, en dit long sur la colère et la  détermination de l’illustre fils de Serigne Bassirou Mbacké.

 Appelant enfin les talibés à la vigilance, sa consigne qui est de « séparer la vérité du mensonge » en dit aussi autant  sur ce qu’il pense de Aïda Diallo et ses agissements car il  précise « chez nous c’est le Ndigeul et non la défiance « top sa Bakan » n’a rien à voir avec Serigne Touba.»


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*