478 vues

Abdou Gning Parrain de la Finale de Football à Thienaba



Abdou Gningue

Abdou Gningue  a été choisi parrain de la finale de la zone / A de la commune de Thienaba. La rencontre opposait  l’équipe Entente victorieuse et  Dégoo qui ont respectivement gagné et perdu dans la dignité.  

Il s’est félicité de l’organisation des navetanes, avec la présence  du représentant d’Abdoulaye Diaw président de la zone,  par  Fallou Cissé  au cours de cette  fête du football. Cinq ans plus tôt , le président Gningue  a regretté l’état caillouteux du terrain, des débris de briques e sur le terrain et  l’envahissement  du terrain  des supporters après le but, ont été les points noirs de l’organisation.

Par ailleurs, malgré les efforts consentis,  Il a déploré le manque criard  d’infrastructures sportifs  pour cette jeunesse qui mériterait, un stade omnisports.  (vidéo)

Thiénaba: Abdou Gning Parrain de la Finale de Football

Une grande vision  et des ambitions pour le sport

Selon l’ancien Président de la communauté rurale de Thiénaba Abdou Gning, le sport dans la commune est négligé.

Non content de remettre à l’équipe victorieuse de la finale sénior l’ASC Entente 300 000frs  et à celle qui a perdu, l’ASC Deggo 250 000 frs, de donner aux  cadets Réveil et Diamono respectivement 75 000 frs et 50 000 frs, M. Gning rêve pour sa commune « d’un terrain clôturé, avec une tribune et des aménagements pour tous les sports : Basket, handball, volley et même lutte. »

N’est-ce pas là un programme de politique sportive pour quelqu’un qui ambitionnerait de prendre la place du maire qui semble pour lui manquer d’ambition ?

Une jeunesse satisfaite

Pour le Président intérimaire représentant l’ODECAV Fallou Cissé, après les coupes et les maillots déjà offerts,  les enveloppes financières distribuées par Abdou Gning sont comme la cerise sur le gâteau.  

Ce qui compte le plus pour lui cependant et pour Ndiaga Dia, représentant local du parrain le plus souvent à Dakar, c’est la paix et l’entente qui leur ont permis de tout dérouler sans problèmes.

En effet, Abdou Gning n’a pas seulement remercié les organisateurs, les chefs religieux, coutumiers et les jeunes, il  s’est beaucoup désolé de « l’insécurité que les autorités auraient dû prendre en charge sur le budget municipal ».


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*