ale-lo-696x452
Home A la une à Thiès A la découverte de Alé Lô, Maire de Taiba Ndiaye
A la une à Thiès - 12 janvier 2020

A la découverte de Alé Lô, Maire de Taiba Ndiaye

Modou Sarr est le  chargé de la commission communication et informations d’Alé Lô maire de Taïba Ndiaye et 7e vice- président de l’assemblée Nationale. Face à notre présentatrice Kadia, Il relate la riche et atypique trajectoire de l’édile qui s’est toujours investi pour le développement  de sa localité.  Suivez le commentaire du chargé de communication

Qui est vraiment  Alé Lô ?

Natif de la localité de Taïba Ndiaye, depuis 1948, polygame de deux épouses. Habitant Hann Mariste à Dakar, la capitale,   où, il travaille. Mais le maire a élit domicile dans son village. S’il n’est pas en déplacement à l’étranger, il s’y rend tous le week-end et passe le plus clair de son temps, entre Taïba et, en tant que fidèle disciple Tidjane, au mausolée d’Elhadji Malick Sy  (RTA).  

L’homme a fait son cursus élémentaire dans sa localité, à l’école Matar Mamour Ndiaye où, il obtint son entrée en 6e en 1961 : Et de cette jusqu’en 1968, il faisait son cycle secondaire au lycée Lamine Guèye de Dakar ; le baccalauréat en poche,  il poursuivit ses études à l’UCAD, au département  entre 1969 et  1974.

A cette date, il continua ses études supérieures au Cameroun, à Yaoundé à l’Institut international des Assureurs. Après ses études, Alé Lô préféra se mettre au service de son pays et de sa communauté. Il débuta  ses premières fonctions de 1976 à 1978  en présidant aux destinées du Service  d’Assurance de Production(UAP) et sera cumulativement à ses fonctions, chef de production de la CSAR (ou AXA).Il devient de 1978 à 1979, fondé de pouvoir du cabinet de courtage et  d’assurance de Souleymane Loum.

Cependant, de 1979 à 1981, il sera le directeur général ADJOINT, de la National d’Assurances puis,  du Service contentieux et de réassurances  de 1982 à 1983. Cette nouvelle fois qu’il accepte d’occuper 3 ans  après, un poste   moins important qu’il occupait auparavant, témoigne de sa modestie et de son humilité. En 1983, il devient le directeur général de la SOSECA et de la SOPAM. Dans la même année, il deviendra le représentant local du Sénégal, des compagnies françaises et du Rhône  Méditerranée. Le maire Alé Lô est également Co- fondateur de la société FANAF

En 2014, Alé Lô,est élu sur proposition des anciens et des sages…


L’avancée inexorable continue : de 1986 à 1988,  il est l président des comités d’assurances. De 1992 à 2002, il est le Pca du cabinet international  de courtage d’assurances et de réassurances (SICAR). De 1990 à 2014, il est élu, à l’unanimité, président de la communauté rurale de Taïba Ndiaye sur proposition des anciens et des sages.

L’histoire d’un étudiant champêtre…


A en croire Modou Sarr, l’histoire de la contrée de Taïba Ndiaye retiendra à jamais le souvenir de l’étudiant affable et consciencieux  qui vouait un attachement et un attachement filial très profond à ses parents. Toujours prompt à aider ses parents, Alé n’hésitait guère à enfourcher son âne pour des corvées champêtres. Contrairement à la plupart des étudiants de son âge et de cette époque – là, il aurait pu se prévaloir de son statut  d’intellectuel ,son charisme, refusé d’accomplir des tâches subalternes et  « descendre » au bas de l’échelle.

Ainsi, il a toujours fait preuve d’humilité, de don de soi envers sa communauté.  « C’est pourquoi, avec l’acte 3 de la décentralisation, il a été élu président de la communauté  rurale, puis 1er maire de la commune. »a encore poursuivi Modou Sarr, le chargé de la communication du maire.( …) Depuis son accession à la tête des Taïba – Taïba, le moral est au fixe : le maire et l’équipe municipale beaucoup d’efforts sur la base  du plan de développement ; un des axes prioritaires, pour améliorer la qualité de vie des populations , par une excellente qualité de l’éclairage rurale, de l’alimentation en eau potable dont les taux de satisfaction  sont estimé à 98%. La prise en charge des infrastructures sanitaires et scolaires sont ont aussi, des avancées significatives. 

 A en croire Modou Sarr, s’agissant de l’imminence des prochaines locales, se veut optimistes avec les réalisations : « La vision et l’action du maire Alé Lô a dépassé de loin, l’attente des populations, pour le développement de la commune de Taïba Ndiaye… » (vidéo)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Acte contre nature: Deux homosexuels surpris en pleins ébats sexuels dans une mosquée

Deux homosexuels, S. S. (29 ans) et S. D., ont été surpris, en pleins &eacut…