Le Portail de Thiès sur le web

mise à jour
il y a 5 heures
Veuillez vous identifier !
THIES- VIOL DE LA COMMERCANTE PAR LE CHEF DE BRIGADE DE LA POLICE DE MBOUR « Comment le policier m’a plaquée, déshabillée, violée… »
Article mis en ligne le 31 décembre 2012 par THIESINFO
Imprimer l'article logo imprimer

Le chef de la Brigade de recherches de la police de Mbour, Ousseynou Guèye, attrait à la barre du Tribunal des flagrants délits de Thiès pour viol, sévices et actes de sadisme risque 5 ans d’emprisonnement. De forte corpulence, Ousseynou Guèye alias « Baye Fall » s’est présenté hier mercredi, devant la barre du Tribunal des flagrants délits de Thiès avec ses dreadlocks. Le policier est poursuivi pour viol, sévices et actes de sadisme sur Fatou Faty Diakhaté, commerçante au quartier Grand-Mbour. Devant la barre, le policier a balayé d’un revers de la main les accusations de la partie civile qui précise-t-il, est une maîtresse avec qui il entretenait des rapports d’intérêts. Il lui remettait une somme d’argent après chaque rapport sexuel. Fatou Faty, physique frêle va faire savoir au président Ibrahima Sorry Baldé qu’elle n’est pas une prostituée pour marchander son corps. Revenant sur les faits, elle a révélé que dans la nuit du lundi 23 au mardi 24 juillet 2012, elle s’est rendue au domicile du policier pour déclarer sa carte d’identité perdue. Le policier qui était en train de prier l’aurait envoyée à la boutique pour acheter de la cigarette. A son retour, il l’invite à rejoindre son lit pour entretenir des relations sexuelles. Elle refuse. Le policier se serait alors rué sur elle, la giflant, la plaquant au lit, la déshabillant, avant de la pénétrer avec violence. Puisqu’il ne portait pas de préservatif, il éjacule sur les seins de la femme. Le désir assouvi, le policier aurait invité la dame à prendre une douche dans les toilettes intérieures. Séquestrée pendant plusieurs heures, Fatou Faty arrive chez elle au-delà de minuit, en larmes. Dans la matinée du 24 juillet, elle se rend à l’hôpital de Mbour auprès du Docteur Sy qui lui délivre un certificat médical. Le lendemain, le 25 juillet 2012, elle se rend auprès du Docteur Thiam pour une contraception d’urgence.

Le policier polygame va à la retraite en juin Le policier, polygame et père de 8 enfants, s’est dit victime d’une cabale étant entendu que la plaignante l’avait sollicité pour 10 000 FCfa. De retour d’une mission, le policier avait envoyé un paquet de sucre et 5 000 FCfa au domicile de Fatou Faty. « Elle est venue encore me demander de l’argent que je lui avais promis », dit le policier. Mame Kany Mbow, citée comme témoin, s’est dit victime du même policier qui a tenté d’abuser d’elle. L’avocat de la partie civile, Me Faty, a réclamé 5 millions de FCfa en dommages et intérêts et l’application de la contrainte par corps au maximum. Dans ses réquisitions, le substitut du procureur, Cheikhna Anne, a requis 5 ans ferme. Les avocats de la défense, Mes Alioune Séne et Pape Demba Sène, ont plaidé pour la relaxe de leur client au bénéfice du doute. Le policier va à la retraite au mois de juin. L’affaire est mise en délibéré au 2 janvier 2013.

SOURCE LERAL



Répondre à cet article


Warning: Illegal string offset 'statut' in /homepages/18/d271462101/htdocs/thiesinfo/squelettes/formulaires/forum.php on line 22

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom