Le Portail de Thiès sur le web

mise à jour
il y a 2 heures
Veuillez vous identifier !
Installation du Conseil Economique, Social et Environnemental en Mars Le quota de 34 conseillers du chef de l’Etat divise la mouvance
Article mis en ligne le 21 février 2013 par THIESINFO
Imprimer l'article logo imprimer

Les contours du Conseil Economique, Social et Environnemental qui sera installé en mars prochain, attise tous les appétits du côté du parti présidentiel, de la Coalition Macky 2012 et de la grande coalition Benno Bokk Yakaar. Le quota réservé au chef de l’Etat fait déjà saliver. Le choix ne manquera pas de faire des frustrés. C’est en mars prochain, que le Conseil Economique, Social et Environnemental sera mis en place. D’ailleurs, mardi, le chef de l’Etat a rencontré, en ce sens, Aminata Tall qui doit le présider. Cependant, au regard de la meute de responsables et militants de son camp, de la coalition Macky 2012 et de Byy à être restés au bas de l’échelle en attente d’une nomination, le chef de l’Etat a du pain sur la planche sur la désignation de femmes et hommes sur son quota. Déjà, révèlent nos sources, des propositions sont déjà faites, en ce qui concerne les 34 conseillers sur 80 dont le choix revient au chef de l’Etat. Cependant, Macky Sall tient sa liste au crayon. C’est-à-dire au fur à mesure, des modifications peuvent être apportées. En effet, avec la suppression du Sénat, le Conseil Economique, Social et Environnemental reste la seule chance des responsables qui se réclament avoir été d’un apport significatif à l’accession de Macky Sall à la magistrature suprême. Cependant, le réveil risquera d’être très brutal pour beaucoup d’entre eux, au lendemain de la proclamation de la liste, en mars prochain. Une situation qui, à coup sûr, va empirer le malaise dans la mouvance présidentielle. Même du côté des catégories socioprofessionnelles d’où proviendront les 46 conseillers restants, la guerre des convoitises aura bien lieu. Selon Pape Dieng du Forum national des jeunesses républicaines, « le chef de l’Etat doit choisir des femmes et hommes capables de faire de très bonnes prépositions sur tous les domaines, notamment, dans le secteur de l’Electricité et de l’Education ». Toutefois, il demande au Président Macky d’avoir une pensée pour la jeunesse. Donc, il est clair que les avantages des futurs membres du Conseil Economique, Environnemental et Social (Cese) font saliver. Selon le décret signé par le chef de l’Etat, à la suite de l’examen et de l’adoption du texte par le Conseil des ministres, en janvier dernier, les membres de la deuxième chambre toucheront entre 800.000 et 3 millions fcfa par session. Les membres du bureau sont naturellement plus connus que les membres « simples » car, ils perçoivent la somme de 3 millions FCFA pour les sessions ordinaires et 1,2 millions FCfa pour les sessions extraordinaires. Les membres du bureau bénéficient d’un véhicule de fonction et d’une dotation de carburant dont la quantité n’est pas encore arrêtée. Les Conseillers non membres du bureau se retrouvent avec une indemnité de 1,2 millions FCFa, en Session ordinaire. Dans l’année, le Conseil économique, Social Environnemental tient deux sessions ordinaires et deux sessions extraordinaires. A noter que le reste des conseillers seront issus des organisations socioprofessionnelles.

source rewmi



Répondre à cet article


Warning: Illegal string offset 'statut' in /homepages/18/d271462101/htdocs/thiesinfo/squelettes/formulaires/forum.php on line 22

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Nous joindre- Tel: 77 903 44 00

puceContactez-nous 779034400 | seyelatyr@hotmail.com | Qui sommes-nous? | Recherchez de l'aide |
© 2011 Thiesinfo-Multimedia Tous droits réservés